Quand je regarde les feuilles volantes…

Quand je regarde les feuilles volantes,
Pour voler à la fin du pavé,
crème – comme le pinceau d'un artiste,
L'image se termine enfin,

Je pense que (donc pas son goût
Ni mon camp, ni tout mon regard pensif),
Ce qui est nettement jaune, fortement rouillé
Une telle feuille au sommet – oublié.

20-e de Septembre 1936

Taux:
( Pas encore de notes )
Partage avec tes amis:
Marina Tsvetaeva
Ajouter un commentaire